[Bla-bla] L'Auberge de l'Hysnaton à la tête chaude

La prise de note est collaborative, imaginative et créative ; chaque Conteur, et ses Protagonistes, utilisent leur propre système d'annotations pour se comprendre et définir leur Histoire. Des aides précieuses, à travers des informations précises (cadre historique, trombinoscope, plans, etc.) annotées dans une marge fictive, en vue de mieux s'immerger dans l'histoire, la vôtre.

Conteur : uaervaftnecniv

Répondre
Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

29 mai 2015, 02:18

— Dans un village qui se respecte, il y a trois gars importants. Le chef de village, le rebouteux et le bougeard.
— Si tu veux mon avis, on peut très bien se passer d'un chef !
— Et moi je suis jamais malade, alors tu sais, le rebouteux on fera sans.
— Et même pour le bougeard, je suis sûr qu'on ...
— Toi, si tu finis cette foutue phrase, je t'égorge avec ma tasse à thé. Y'a des trucs sur lesquels on plaisante pas ! Merde !

Histoire_Bloodlust-Et entre-temps, des demi-siffans_Auberge de l'Hysnaton à la tête chaude.jpg
L'Auberge de l'Hysnaton à la tête chaude
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Kalla Li
Protagoniste
Messages : 6
Enregistré le : 05 août 2015, 01:55
ID : Nicolas C.
Localisation : Les Bas d'Errance, Tanaephis

07 août 2015, 01:10

comme je t'avais dis hier dans la nuit. J'ai remarqué un petit soucis (personnel) au niveau de ton système d'écriture.

quand on regarde bien, il n'y a rien pour marquer le fait que l'Arme et le Porteur sont en dialogue interne (ce qu'il fait que les autres perso ne les entendent pas) et mis à part le fait de l'indiquer à l'écrit, je trouve que ce n'est pas très clair et que ça peut prêter à confusion

j'ai ressenti ce petit soucis lors de mon premier poste avec Kalla et ce soir lors du règlement de compte entre Lican et Constantin.
Pour moi cette partie du texte était sensée uniquement se passé entre Grogalo et Kalla:
— « Va falloir qu'on discute petite merde! Tu voulais me vendre ? Vraiment ! Tu n'es rien sans moi ! Tu m'appartiens, Tu es mon avatar, ma chose ! A partir de maintenant, tu vas faire tout ce que je te dis! Oublies ta vie de pêcheur, oublies ton frère, tes enfants et ta femme. C'est moi qui compte à partir...Euh... C'est pas possible! »
C'est quelque chose que j'avais envie de partager en tant que joueur mais pas en tant que personnages, si tu vois ce que je veux dire.

Mais cette phrase de Romain me fait dire que du coups Grogalo a fait savoir à tout le monde qu'il s'était réveillé et que tout le monde a profiter de son petit discours de bienvenue.
Je pense que tout le monde t’a entendu te réveiller à 50 mètres à la ronde, même les mains vides
Tu vas peut-être me dire que c'est une mauvaise habitude d'écriture mais sur les autres forum jeux de rôle, on a tendance à noter ce genre d'aparté part un: * texte * ou un: texte.

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

07 août 2015, 02:49

Je me doutais que cette remarque finirait par arriver ; je te remercie de l'avoir faite.

Effectivement ailleurs on procède comme ci ou comme ça. Ailleurs.
Ailleurs, ils n'ont pas nécessairement les mêmes désirs (je n'utiliserai pas volontairement le terme « ambitions ») et préfèrent se concentrer, sans tort ou à raison, sur le jeu.

Comme tu l'as compris – et vous par extension – nous construisons non un jeu, une partie, mais une histoire – et vous par extension – ; un récit de fiction, avec ses codes d'univers, son vocabulaire, ses protagonistes (avec et sans majuscule), et sa richesse, offrant une construction structurée pour sa compréhension. Justement sa composante syntaxique et de typographie, proche si ce n'est calquée sur celle de l'écriture d'un roman, d'une véritable histoire (un jour on me définira ce qu'est une fausse histoire), vient structurer l'ensemble et offrir un cadre connu et maitrisé par le lecteur – tout autant que l'auteur, qui rappelons-le est multiple dans notre cas.
La mécanique de texte est rassurante. Si tout le monde ne réussit pas nécessairement à la reproduire, à l'apprivoiser, surtout du premier coup, elle fait écho à notre propre expérience, nos lectures. Et c'est avec la même aisance que nous pouvons passer d'un récit à un autre, d'un roman à un autre, d'une histoire à une autre, sans lien apparent, si ce n'est justement les mots – et pas nécessairement la langue pour les chanceux – et la manière dont ils sont arrangés.
Hormis dans de (trop) rares livres se jouant de et avec cette construction (La Horde du Contrevent, de Alain Damasio, par exemple), as-tu cette séparation, cette mise en exergue des pensées d'un protagoniste à l'égard du texte – dans le but de faciliter la lecture ? Non. Ils ne font qu'un. Les pensées sont commentaires, virgules et accompagnements. On se joue de et avec les mots afin qu'elles [les pensées] s'incluent dans ce gros bloc de texte indigeste, tout comme le lecteur, parfois et souvent même au coeur d'un dialogue. Le lecteur n'y voit aucune gêne – si et cela seulement si c'est bien écrit, la mission et crainte de tout auteur. Là est la magie du contrat tacite passé entre un auteur, son texte, et les lecteurs : « j'écris, vous saurez quand et comment comprendre sans tout mélanger. Démerdez-vous ! »

Exemple :
fʁaktyʁ a écrit :— Quelle mouche l'a piqué celui-là encore ? marmonna dans sa barbe l'aubergiste qui veillait derrière son bar. Qui n'est pas son père, et que veut-il voler surtout ?!
Je n'ai nul besoin de mettre en gras, en italique, d'encadrer de fioritures, ou que sais-je encore, les répliques de l'aubergiste pour les différencier du commentaire, de la narration. Tout lecteur saisit la séparation de l'un et la reprise de l'autre. Le contrat tacite, la magie de la lecture et du lecteur, toussa toussa...
Tout comme la suite, mélangeant description et pensées de l'aubergiste, est parfaitement assimilée. L'une vient justifier et appuyer l'autre. On [le lecteur] comprend « pourquoi l'aubergiste pense et réagit ainsi », cela est expliqué avec fluidité par le retour à une explication narrative : « il avait toujours eu de la sympathie envers les Hysnatons ». Là encore le contrat tacite.

Je reconnais que Bloodlust vient compliquer un chouia la donne avec ses protagonistes possiblement doubles, créant autant d'interactions que de possibles. Mais dans le fond, la structure est exactement la même. D'ailleurs le petit addenda n'avait potentiellement même aucune raison d'être, car il était tout autant possible de préciser les interlocuteurs des dialogues, ainsi que la forme de cet échange, par la même structure qu'un dialogue plus classique (comme je l'ai toujours fait jusqu'à présent, dans les dizaines de milliers et plus de nouvelles que je vous ai écrites ! Référez-y vous bande de moules...).

Exemple :
— Tu n’es pas mon père à ce que je sache ! maugréa Constantin.
— Non mais je suis ton Dieu et toi mon Porteur ! lui rappela Dieu Likan d'un soufflet que lui seul pouvait entendre et percevoir. De plus, à moins que tu ne souhaites passer pour un simple d'esprit doublé d'un idiot, que tu es déjà – croire Innacessibility au sud, mon pauvre ami tu as tant et le temps d'apprendre ! –, je te suggérerais d'éviter de répondre à haute voix en présence d'oreilles profanes ; regarde-les te dévisager ! Je lis, je suis dans et tes pensées.
Tel était la complexe relation des Porteurs. Le dur apprentissage nécessaire à toute relation entre l'humain et le Divin ; le partage du corps et des esprits.
Constantin venait de l'apprendre, et obéissant, garderait désormais bouche close :
— Cela ne fait pas de toi mon père pour autant, pensa-t-il en répétant sa ritournelle d'adolescent vexé.
Vexé, il l'était ! Mais avait-il d'autres choix ? Ses pensées lui suggéraient le contraire, pour peu qu'elles fussent encore les siennes.

Fin de l'exemple. Merci Romain pour cet emprunt de situation que je viens de faire.
Est-ce que cela te parait plus clair Nicolas – et par extension vous ?

Vous l'aurez compris, les mots se suffisent à eux-mêmes. Je vous fais confiance pour jouer de votre plume. Et reste à votre disposition pour vos questions – sauf celle-là, ni celle-ci. N'insistez-pas ai-je dit !

Graou de barbe,
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Constantin Hormel
Protagoniste
Messages : 9
Enregistré le : 03 août 2015, 18:14
ID : Arcaan
Localisation : Pole, Tanaephis

07 août 2015, 10:00

fʁaktyʁ a écrit :
Exemple :
— Tu n’es pas mon père à ce que je sache ! maugréa Constantin.
— Non mais je suis ton Dieu et toi mon Porteur ! lui rappela Dieu Likan d'un soufflet que lui seul pouvait entendre et percevoir. De plus, à moins que tu ne souhaites passer pour un simple d'esprit doublé d'un idiot, que tu es déjà – croire Innacessibility au sud, mon pauvre ami tu as tant et le temps d'apprendre ! –, je te suggérerais d'éviter de répondre à haute voix en présence d'oreilles profanes ; regarde-les te dévisager ! Je lis, je suis dans et tes pensées.
Tel était la complexe relation des Porteurs. Le dur apprentissage nécessaire à toute relation entre l'humain et le Divin ; le partage du corps et des esprits.
Constantin venait de l'apprendre, et obéissant, garderait désormais bouche close :
— Cela ne fait pas de toi mon père pour autant, pensa-t-il en répétant sa ritournelle d'adolescent vexé.
Vexé, il l'était ! Mais avait-il d'autres choix ? Ses pensées lui suggéraient le contraire, pour peu qu'elles fussent encore les siennes.
C'est trop trop trop trop classe écrit comme ça ! /grimace
Sinon c'est oki pour moi. Je pense que préciser comme dans l'exemple est suffisant lors de la narration pour exprimer des pensées entre Porteur et Arme.

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

11 sept. 2015, 00:31

Le Protagoniste Khaled Al Sakhari étant décédé (que son âme se garde du Néant !) je libère son Épisode.
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Kalla Li
Protagoniste
Messages : 6
Enregistré le : 05 août 2015, 01:55
ID : Nicolas C.
Localisation : Les Bas d'Errance, Tanaephis

22 sept. 2015, 16:26

- Je n'ai pas accès à la partie de Khaled que tu as libérée. Est-ce normal?

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

22 sept. 2015, 16:28

« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Kalla Li
Protagoniste
Messages : 6
Enregistré le : 05 août 2015, 01:55
ID : Nicolas C.
Localisation : Les Bas d'Errance, Tanaephis

22 sept. 2015, 16:44

Daccord. Autant pour moi, j'avais dû le rater.

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

30 oct. 2015, 14:53

Coucou – tu veux voir ma grosse Arme-Dieu...,

Je vous rappelle que si vous désirez l'ouverture d'un chapitre servant d'entre-temps, afin que vous puissiez vous mettre au point sur vos stratégies et avenirs en tant que commandants d'un corps de francs-tireurs, comme vous l'aviez évoqué lors de notre partie dimanche dernier, il serait de bon ton pour vous de disposer de comptes aux noms ou surnoms de vos protagonistes – vivants (!).

Je dis ça, je dis rien. Mais je le dis.

Graou de barbe, – de Mouleh !
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

05 mars 2016, 01:50

Quel plaisir de pouvoir de nouveau être plongé dans un entre-temps tanaephéen. J'avais hâte !

Maintenant, si vous le permettez, j'ai néanmoins deux petites remarques. Toutes petites. Légères. De rien du tout. – Pour notre plaisir de lecture, et de compréhension.

Sur ton message Ronan, je me suis permis de modifier un chouia pour bien mettre en forme la séparation de la discussion mentale entre Dieu Valarion et son Porteur, puis, l'ouverture de la conversation entre Dieu Valarion interpellant Dieu Kaÿr. Des fioritures en somme.

Par contre, je ne peux pas / ne veux pas trifouiller ton message Aymeric, n'étant pas certain de bien saisir comment le lire et tous tes effets de style.
Je craindrais de faire passer une conversation mentale entre ton Porteur et le Dieu pour une conversation normale, inversement, ou de déformer tes envies et propos. D'autant que, je n'estime pas que ce soit cordial de réécrire ta prose.
Puis-je te demander de remettre en forme ton message ?

Je sais que ce n'est pas forcément évident de bien appréhender les différents us et syntaxes et typographies des Histoires, plus encore avec la mixité Porteur / Arme-Dieu. Surtout au début. Mais si tu prends le temps de bien lire les différents guides, dont l'addenda spécialement adapté pour Bloodlust et naturellement la « Composante syntaxique et typographie des histoires », voire de calquer ton camarade, cela devrait être très fluide.

Naturellement, si des éléments ne te paraissent pas clairs, je reste à ta disposition – et Ronan aussi !
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Luridius
Protagoniste
Messages : 11
Enregistré le : 20 févr. 2016, 20:22
ID : Aymeric
Localisation : Les Griffes d'Acier, Tanaephis

07 avr. 2016, 14:17

Luridius a écrit :— « Tout cela remonte à fort, fort longtemps, et être sous terre ne nous a pas aidé à nous souvenir de ce traître. Nous aurons du mal à te renseigner autant que tu semble l'espérer. Par contre, nous avons surement quelques points qui pourront t’intéresser. En particulier, es-tu familier avec le pouvoir des oracles et autres formes de prémonition ? Luridius semble avoir une certaine affinité avec ceux-ci, vu qu'il a déjà rendu un rêve tourné autour de Légion. »
Laisse moi le temps de reprendre mes notes sur celui-ci, et une description viendra^^

Avatar du membre
Rénark Raknarsson
Protagoniste
Messages : 10
Enregistré le : 11 juin 2016, 00:30
ID : Arcaan
Localisation : Pôle, Tanephis

21 juin 2016, 11:10

Vincent : Peux-tu nous ouvrir un entre temps s'il te plaît ? :)

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

21 juin 2016, 11:11

Pas de souci, je m'en occupe sous 24h. Quid cadre – lieu – thématique – raison ?
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Rénark Raknarsson
Protagoniste
Messages : 10
Enregistré le : 11 juin 2016, 00:30
ID : Arcaan
Localisation : Pôle, Tanephis

21 juin 2016, 11:21

fʁaktyʁ a écrit :Quid cadre – lieu – thématique – raison ?
De ce que nous avions dit :
Durant le retour du Marché des Souvenirs, entre la banquise et l'Alpha qui rôde.
Le but était de profiter de se voyage pour permettre aux Divinités de discuter entre-elles.

A confirmer par les autres protagonistes.

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

21 juin 2016, 14:12

Effectivement !… Je te remercie pour l'accompagnement de mémoire, défaillante.
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Rénark Raknarsson
Protagoniste
Messages : 10
Enregistré le : 11 juin 2016, 00:30
ID : Arcaan
Localisation : Pôle, Tanephis

01 juil. 2016, 10:14

J'ai conté dans l'entre temps.
J'ai essayé de respecter au maximum les explications de l'addenda mais si tu vois une erreur dans la manière d'écrire, peux-tu me l'indiquer? :)
Je veux rester cohérent avec le récit.

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

01 juil. 2016, 11:17

Pour me satisfaire, sur le sujet de la mécanique du texte, il suffit de :
  • Respecter la typographie, particulièrement en y mettant les bons tirets (le fameux tiret cadratin), les espaces entre les ponctuations (je ne suis pas exigeant, je ne prétends pas aux insécables) ;
  • Respecter la concordance des temps (ceux du passé, imparfait et passé simple, rare le composé) ;
  • Respecter la nuance narrative entre être Coauteur (Protagoniste) et l'auteur (Conteur) de l'Histoire ;
  • Respecter la particularité de Bloodlust en ajoutant les guillemets français, quand besoin est.
Donc, pour en revenir à tes craintes de cohérences, du bon respect de l'addenda, toussa toussa itou : Je suis satisfait. Pleinement. (Mais colle-lui une tête à ton R.R. !)

Merci à toi d'avoir ouvert le bal, et le dialogue. Plaisir de lire – bon courage ! – la suite du babysitting de ta Claymore.

Graou de barbe,
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

25 nov. 2016, 02:22

Oyez, oyez, oyez ! Voici le praeco de l’Empereur, que ma voix reflète sa charité pour vous, braves hères de Tanaephis.

Recevez la glorieuse nouvelle.

Au prochain cycle, le premier mois du repos, à la douzième heure, le Tounoi des Mille Lunes sera célébré à la mémoire de Tanaephis ; à la gloire et dans la grande tradition de l’héritage des trois tribus, mamelles de la fondation de l’Empire millénaire ; aux portes de la capitale du monde libre civilisé, au front de la renaissance de l’espoir Centre-Pôle, au coeur de notre fière cité Biggett. L'axiome fondamental, sous le signe de la trêve et dans l’esprit de l’unité, de l’indulgence, et de l’allégresse.
Soyez récompensés de vos durs labeurs, joie et félicité, que les carillons et les voix bruyantes des cloches des hautes coupoles, au milieu de vos espoirs, s'emploient de refléter votre enthousiasme d'une vie ! Exprimez sans modération votre ravissement public. Vous êtes tous invités à assister aux réjouissances et aux prestiges ! Huit jours vous sont offerts peuples de Tanaephis. Venez écouter des histoires, des contes et des légendes…
Par coutumes, les éloges et les oraisons funèbres des laissés pour compte seront dictés par les prêcheurs de la Guilde des Mercenaires ; ils accompagneront l’âme de vos défunts, les patronnant du Néant, vous libérant de vos manquements, contre votre seule obole de charité.
Les contes et les festivités seront organisés par la Guilde des Voyageurs en collaboration avec la Guilde des Marchands, et sous le divertissement des représentants élus de chaque grande nation venus concourir. Des champions qui s'affronteront dans les meilleurs de leurs arts, pour remporter le titre suprême, Ô tant espéré, de barde le plus respecté de Tanaephis, celui devant qui toutes les portes s'ouvriront, celui que tous les puissants accueilleront dans leurs palais, quels que soient sa race ou son sang. Toutes les unités de maintien de la liberté docile des terres de l’Empire seront missionnées à Bigget et sa banlieue pour préserver l’intégrité du tournoi.
Les saltimbanques, acteurs, et bardes amateurs, non envoyés par leurs gouvernements, seront écartés du concours, mais seront néanmoins toujours les bienvenus dans toutes les annexes de la ville au cours de l'extase des trois lunes ; à ces fins, ils doivent s’enregistrer dans les plus brefs délais, auprès du premier comptoir du Syndicat Il était u̶n̶e̶ notre fois…
Les prostitués, les Porteurs, et tous les corrompus, n’ont pas le droit d’y participer.

— Avé, Lui-seul !

Le Monsieur vous informe donc, comme évoqué, que notre prochain couple de parties sera bien le fameux Tournoi des Mille Lunes, qu'il sera transcharabia se déroulant sur et avec les deux supports narratifs (en live et par écrit), que si vous comptez assister – à défaut de participer – au tournoi il pourrait être judicieux de créer vos comptes Protagonistes respectifs.

— Graou de barbe,
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

16 févr. 2017, 16:18

À la mémoire de…
Julius Giovanni-01.jpg
Julius Giovanni_02.jpg
Paulo Giovanni.jpg
Rosa Giovanni.jpg
Alex-Max-Maria Giovanni.jpg
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Shikkaya
Protagoniste
Messages : 16
Enregistré le : 02 févr. 2017, 09:41
ID : Fafa

16 févr. 2017, 17:15

Sans oublier...

Image

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

23 mars 2017, 23:42

L'entre-temps Devoir de mémoire de notre Shikkaya est libéré par anticipation, malgré qu'il ne soit pas encore terminé, avec l'accord de Ronan.

J'en profite pour annoncer qu'à l'avenir nos entre-temps ne subsisteront plus sous la forme d'Épisodes.

— Graou de barbe,
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Shikkaya
Protagoniste
Messages : 16
Enregistré le : 02 févr. 2017, 09:41
ID : Fafa

07 avr. 2017, 12:23

Dans la nuit noire, sur la pierre noire, un scorpion noir. Dieu le voit.
Image

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

01 juin 2017, 11:50

Sans retour de ta part Ronan, et surtout l'assurance qu'un rythme sera respecté, l'entre-temps Devoir de mémoire sera conclu et clos le 8 juin.

— Graou de barbe,
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Shikkaya
Protagoniste
Messages : 16
Enregistré le : 02 févr. 2017, 09:41
ID : Fafa

01 juin 2017, 12:07

Je répond aujourd'hui sans faute.
Et pour les prochains post, je répondrai avec un jour max de décalage.

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

01 juin 2017, 12:15

Attention, cette promesse de régularité fait office d'avant-contrat dressé, rédigé et signé, et est un acte juridique contractuel engageant unilatéralement ta personne. Celle-ci peut-être soit un Protagoniste soit un coauteur.

Condamné, levez-vous et jurez !
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Shikkaya
Protagoniste
Messages : 16
Enregistré le : 02 févr. 2017, 09:41
ID : Fafa

04 juin 2017, 02:10

Je le jure!

[Résumé de l'épisode d'aujourd'hui]

D'abord en musique

Image

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

06 juin 2017, 21:52

Donc. Ou.

The Big Lebowski_I can't be worried about that shit. Life goes on, man.gif
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
Shikkaya
Protagoniste
Messages : 16
Enregistré le : 02 févr. 2017, 09:41
ID : Fafa

07 juin 2017, 17:56

J'ai les tympans qui ont vrillé sur la seconde chanson. /shocked

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

08 juin 2017, 14:38

Ce n'est que juste retour des souffrances après celles imposées ce lundi avec PNL et Jul…
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Avatar du membre
uaervaftnecniv
.mu
Messages : 1075
Enregistré le : 11 mars 2015, 18:30
Localisation : ɔʁiʒinɛl
Contact :

14 avr. 2020, 21:30

Ronan,

Nous n'avons jamais pris le temps de finir notre entre-temps ; certes il ne servait que de liaison et amorce pour les quelques twists délicieux, tu en conviendras, que tu as – et vous avez – connus. Et alors que notre campagne rôlistique s'est terminée maintenant depuis des années, dans la joie et les explosions, d'applaudissements aussi, j'en étais venu à complètement l'oublier. Là, en archivant d'anciens textes, je suis tombé sur son encours.

Veux-tu le terminer dans la tradition ou je le conclus à ma sauce d'interprétation ?

Surtout en rien une obligation, je n'aime juste pas les restes inachevés ; ils me laissent un arrière-goût d'amertume, puis mes TOC.

— Graou de barbe ;
« Oui, tout est Néant
Passage, vapeur, silence
Cependant. »
 — Kabayashi Issa

Répondre

Retourner vers « Annotations »

  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité